Comment l’Élysée influence les influenceurs ? Retour sur la folle histoire du feat Macron x Mcfly et Carlito.

Parlons des interneteurs

Comment l’Élysée influence les influenceurs ? Retour sur la folle histoire du feat Macron x Mcfly et Carlito.

vidéo mcfly et carlito macron

Vous l’avez sans doute remarqué (surtout si vous avez autour des 18 ans), depuis quelques mois l’Élysée s’est (beaucoup) rapproché des influenceurs.

Que ce soit des ministres, le gouvernement ou le prédisent himself… Des opérations ont été menées vers et/ou avec des créateurs de contenus pour parler de différents sujets (notamment autour du covid, au premier plan).

Des FAQ en live sur insta, des débats en direct sur Twitch, des commentaires et vidéos sur TikTok. Bref, partout dans tous les formats, à tous les moments.

Comme nous en avons déjà un peu parlé dans un précédent article, je vous propose aujourd’hui de revenir sur l’histoire folle du featuring entre Mcfly et Carlito et le Président Emmanuel Macron.

Que s’est-il passé ? Comment en sommes-nous arrivés à cette miniature et à cette vidéo ? Comment l’Élysée influence les influenceurs ? Retour sur la folle histoire du feat Macron x Mcfly et Carlito.

https://cdn-s-www.leprogres.fr/images/D83CCECA-6662-42C4-9580-14458354B3BF/MF_contenu/mcfly-et-carlito-chez-macron-c-est-en-ligne-1621757180.jpg
Miniature de la vidéo « CONCOURS D’ANECDOTES vs LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE »

Round 1 : Le défi d’Emmanuel Macron

Comme on l’a vu juste avant, la démarche de « travailler » avec des influenceurs n’est pas orpheline et a été prise très au sérieuse par les équipes de l’Élysée depuis quelques mois. Dans un premier temps, pour parler du covid, et désormais préparer la suite de la campagne présidentielle.

Est-ce que cette démarche, entre un Président et des youtubeurs est inédite ?

Non, pas du tout. Dans d’autres pays, des Présidents ont déjà collaboré avec des vidéastes. Et souvent, ça se passe bien. Que ce soit pour l’image du Président et pour l’autorité et notoriété de l’influenceur.

Interview de Barack Obama par la youtubeuse Liza Koshy

Le coup de com de l’Élysée

En plein coeur de la pandémie, l’Élysée souhaite sensibiliser les jeunes, considérés comme la population la moins impliquée, aux gestes barrières.

Pour cela, ils frappent un grand coup : lancer un défi au duo de youtubeurs les plus suivis en France : Mcfly et Carlito (6,5M d’abonnés sur leur chaîne principale). Le défi, lancé par le Président lui-même, consiste à faire la promotion des gestes barrières dans une vidéo Youtube.

Si cette vidéo atteint les 10 millions de vues, le Président s’engage à participer à un concours d’anecdote (format phare de la chaîne).

Après quelques warnings et quelques précisions pour sensibiliser leur audience sur le fait de ne pas voir ça comme une vidéo de campagne, de faire attention de ne pas confondre attitude et choix politiques, etc. Mcfly et Carlito acceptent et relèvent le défi haut la main. La vidéo atteint les 10 millions de vues en moins de 3 jours.

(NB : Je ne parlerais pas dans cet article de l’histoire des bots, des commentaires étranges et des hastags postés sous la vidéo).

D’un point de vue de l’Élysée, c’est fort. Très fort. En effet, ils peuvent avoir une visibilité gratuite vers une énorme audience à 1 an des élections. Sachant que le temps de parole sur Internet n’est pas encore encadré (VS la télévision avec le CSA).

D’un point de vue du duo, c’est énorme aussi d’avoir une vidéo avec le Président. Je comprends les retours critiques des gens suite à l’acceptation du challenge. Mais je comprends tout autant l’engouement de Mcfly et Carlito a accepté ce défi, avec comme finalité, de réaliser une vidéo hors-norme avec Emmanuel Macron.

Macron 1 – 0,5 Mcfly et Carlito

Round 2 : la réponse de Mcfly et Carlito

A ce moment-là, avant que la vidéo soit postée, les gens sont très critiques vis-à-vis de cette approche. Ils dénoncent la politisation des youtubeurs et le fait d’accepter de participer, en quelque sorte, à la campagne d’Emmanuel Macron.

Mais quand la vidéo est sortie, je me suis dit : « Mcfly et Carlito, ils sont forts quand même ».

Je trouve qu’ils ont réussi à prendre le contre-pied de ce que l’Élysée attendait d’eux.

Ils ont fait un clip expliquant qu’ils ne respectent pas toujours les gestes barrières, et pour le coup, il est difficile de dire le contraire. Ils ont « memisé » (créer des memes, c’est un nouveau mot que je viens d’inventer, ouais) des séquences. Tout en cassant les codes pour montrer qu’ils ont bien carte blanche et qu’ils ne glorifient en rien le Président.

https://www.leparisien.fr/resizer/pBbVBzxeIPR30CZ2IZwf8opIkYw=/932x582/cloudfront-eu-central-1.images.arcpublishing.com/leparisien/KNDV6N7R35QCXRD43BAWDN5YVM.jpg

Bref, ils ont réalisé un contenu qui n’avait qu’un but : obtenir les 10 millions de vues. Sans vraiment sensibiliser et sans vraiment répondre à la demande de l’Élysée.

Mais le résultat est là et l’Élysée ne peut plus reculer.

Macron 1,5 – 1,5 Mcfly et Carlito

Round 3 : le featuring

Disclaimer : pour bien comprendre ce qui suit, je vous conseille de regarder la vidéo en question en amont.Bonne lecture. Des bisous.

Nous arrivons donc à la vidéo tant attendue du concours d’anecdote.

Nous avons dans le corner gauche Emmanuel Macron, Président actuel et candidat aux prochaines élections. Dans cette vidéo, il a plusieurs objectifs :

  • Montrer une attitude sympathique et moins conventionnel, pour contraster avec ses prédécesseurs et redorer son blason.
  • Convaincre l’audience de Mcfly et Carlito qu’il est et sera un bon Président (en vue des présidentielles 2022).

Et dans le corner droit, nous avons le duo de youtubeurs avec d’autres intentions :

  • Réaliser une vidéo d’anthologie qui va marquer la plateforme.
  • Faire passer des messages qui les touchent et concernent leur communauté.
  • Ne pas tomber dans le piège de la promotion et de la campagne politique en jouant le jeu de l’Élysée.

J’aimerais analyser avec vous comment chaque « combattant » a ou n’a pas réussi ses objectifs.

Macron, l’idole des jeunes ?

Commençons par Emmanuel Macron.

Comme à son habitude, il est très à l’aise en vidéo et adopte un attitude « cool » tout en gardant une stature propre à ses responsabilités.

Quoi qu’on pense d’Emmanuel Macron, c’est objectivement un orateur d’exception. C’est d’ailleurs sa grande force. Du moment où il est dans une vidéo préparée, il arrive à « amadouer » les gens en face par son attitude.

Il commence avec une première anecdote (qui est clairement cadeau pour Mcfly et Carlito) : « Mbappé va quitter le PSG dans les semaines à venir pour rejoindre l’OM ». C’est évidemment faux et je me suis dis à ce moment-là « aïe, ça commence pas très bien. C’est très bizarre… »

Mais il y a un mais. Un twist en quelque sorte.

Le Président appelle Kylian Mbappé pour lui poser directement la question. C’est bien évidemment programmé par l’Élysée mais ce choix n’est pas anodin.

En appelant et en plaisantant avec Mbappé, Macron ne pense pas à la vidéo, mais bien à l’élection à venir.

Screenshot de la vidéo.

Mbappé est le joueur français le plus suivi et le plus apprécié en France et dans le monde. Il est d’ailleurs considéré comme l’une des personnalités les plus influentes et dépasse même Macron, d’après cette étude.

Cette relation entre Macron et le prodige français octroie au Président un soutient de poids.

Et oui, dans une campagne d’influence, comme celle que mène l’Élysée, il faut penser à tous les influenceurs (que ce soient des vidéastes, des sportifs, des professionnels, etc).

A côté de ça, il adopte un langage « jeune » qui lui permet de se rapprocher, encore plus, des jeunes, en frôlant parfois le « boomer ».

Les messages de Mcfly et Carlito

En réponse aux objectifs du Président de la république, le duo a préparé une opposition pour pouvoir faire passer différents messages.

  • Parler de sujets tabous (et politiques) comme le cannabis
    En parlant de ce sujet, le duo cherche à voir une réaction de la part d’Emmanuel Macron. En effet, vous n’êtes pas sans savoir que la législation du cannabis en France est un débat qui dure depuis plusieurs années.

  • Faire passer quelques critiques sous formes de blagues
    Quelques fois, le duo fait des remarques à Emmanuel Macron pour sous-entendre certaines choses. Je pense notamment à Carlito à un moment qui dit au Président : « Je peux être sanguin. Vous aussi non ? » La réponse de l’intéressé « Non, non ». A ce moment-là, on sent clairement un duel entre Carlito et Emmanuel Macron qui a très bien compris le sous-entendu. (L’extrait en question).

  • La prise de position politique du duo
    Même si Mcfly et Carlito se veulent être 100% apolitiques (ils le répètent d’ailleurs dans beaucoup de vidéos ou de messages), ils ont décidé d’affirmer qu’ils ne soutiennent pas le parti « En Marche ». Pour cela, de manière habile, Mcfly pose la question « ai-je voté pour vous aux dernières élections présidentielles ». Et la réponse est « non ». Cela permet de faire passer un message à leur communauté. C’est comme ça que je l’ai ressenti en tout cas. Comme une sorte de clin d’oeil.

  • La mise en avant de la culture
    Tout au long de la vidéo, ils parlent beaucoup de culture et d’artistes. Ils ont notamment ramené quelques décorations à l’Élysée pour servir de décor (des fan arts de leur communauté).
    Avec la venue du groupe Ultra Vomit en fin de vidéo, ils envoient aussi un message fort au monde de la culture et au gouvernement. J’ai d’ailleurs l’impression que Macron est assez gêné à ce moment-là car le duo fait beaucoup de références à des choix politiques en apportant leur soutien, notamment, au Hellfest. Le Hellfest a beaucoup communiqué pendant la pandémie en essayant de trouver des solutions viables et en travaillant avec le gouvernement.
    Au final, ils ont annulé leurs deux dernières éditions car ils jugent que les conditions imposées par l’Élysée ne sont pas réalistes.
    J’ai beaucoup aimé cette prise de position qui a été faite de manière intelligente, à mon sens.

Ultra Vomit dans le jardin de l’Élysée

Pour conclure, qui a le plus réussi son coup de com ? Le Président ? Les youtubeurs ?

L’histoire n’est pas terminée. En effet, il y a des gages. Emmanuel Macron va devoir, lors d’une prochaine prise de parole vidéo, avoir en fond un cadre avec une photo du duo. De leur côté, Mcfly et Carlito vont devoir participer au 14 juillet, mais pas n’importe où. Dans les avions de la patrouille de France qui vont survoler les champs Élysées.

Concept très original, ma foi.

Blague à part, voici mon avis sur cette histoire.

Au départ, quand tout s’est lancé, je me suis dit : « Ok Mcfly et Carlito ont le droit d’accepter ce défi, en connaissance de cause. Je connais très peu de youtubeurs qui auraient refusé de réaliser des contenus avec le Président en personne ».

Par contre, j’avais une grande crainte. J’ai eu peur qu’ils se fassent « bouffer » par l’Élysée et le Président lors du facecam. En effet, ils auraient pu se prendre au jeu et très vite oublier ce qui se cache derrière tout ça.

Au final, sans faire les rebelles, ils ont habilement réussi à faire passer différents messages dans leurs deux vidéos. Et c’est bien vu de leur part.

« Who won ? You decide »

Comme le score final de la vidéo, je pense que le duo et Emmanuel Macron ressortent de cette rencontre en match nul (avec un net avantage Macron sur le long terme).

On va pas se mentir, ce coup de com de l’Élysée lui a permis d’avoir une énorme présence médiatique et la vidéo va lui servir d’une manière ou d’une autre : visibilité, image, intention de vote. C’est indéniable et celles et ceux qui pensent que cette vidéo ne va influencer personne, ont tord, à mon sens.

Du côté de Mcfly et Carlito, ils ont réussi à garder leur identité, à mettre quelques tacles et à réaliser une vidéo qui va rester dans les annales du Youtube Game, quoi qu’on en dise.

Macron 2,5 (av) – 2,5 Mcfly et Carlito

Et vous, qu’en pensez-vous ?

N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires !

Tags: , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.